Les subventions pour les travaux d’économie d’énergie n’ont pas échappé aux réductions budgétaires, mais elles sont désormais disponibles avec un prêt sans intérêt. En outre, si vous entreprenez des travaux de rénovation, elles peuvent encore apporter une contribution très utile au paquet de financement.

Le crédit d’impôt développement durable

Ce type de crédit n’est accordé qu’aux personnes qui possèdent un bien immobilier en France à titre de résidence principale, les propriétaires de résidences secondaires n’y ont donc pas droit.
Les propriétaires de logements non meublés peuvent également en bénéficier, à condition que le locataire (qui ne doit pas être un membre de sa famille) occupe le logement à titre de résidence principale et que le propriétaire loue le logement pendant au moins 5 ans.

Crédit d’impôt pour l’isolation thermique et le double vitrage

Ce crédit n’est pas disponible pour les nouvelles propriétés en cours de construction. Le double vitrage n’est également disponible qu’en tant que forfait avec d’autres travaux.

Eco Prêt

chauffe eau electriqueUn prêt sans intérêt (Eco Prêt) pour le coût des travaux d’économie d’énergie à domicile est disponible. Les travaux peuvent comprendre l’isolation des greniers, mais ils doivent constituer un bouquet de travaux et non un élément unique.
Le montant du prêt peut atteindre 20 000 euros pour deux éléments d’économie d’énergie et 30 000 euros pour trois éléments ou plus. Ce prêt est disponible avec les crédits d’impôt si vos revenus sont inférieurs à 30 000 €.

Prêt immobiliers

Il existe également des prêts sans intérêt disponibles auprès des banques de la rue pour les travaux d’économie d’énergie à domicile. (l’éco prêt à taux zéro).

Exonération partielle ou totale

Il existe une exonération partielle (50%) ou totale de la taxe foncière pendant 5 ans maximum, pour les logements neufs construits depuis le 1er janvier 2009 à un niveau de /strong>performance énergétique supérieur à la réglementation en vigueur.
Cette exonération est laissée à la discrétion des autorités locales, bien qu’elle soit largement adoptée.